Le Changement Climatique et l’Environnement Bâti

Sessions

Principaux orateurs

Nombre de jours

Pays participants

Le Changement Climatique et l’Environnement Bâti

Victoria Falls
Zimbabwe

Quand

Dimanche 24 – Vendredi 29 juillet

Compte à rebours

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Introduction et contexte

Le Symposium annuel est l’une des activités clés de la stratégie 2020-2025 de Shelter-Afrique. Conduit par le Centre d’Excellence et le besoin de solutions basées sur la recherche, il se veut une avenue pour la collaboration et la synthèse des leçons, connaissances, meilleures pratiques et innovations émergentes. Au fil des ans, le symposium a permis de documenter et de diffuser des informations aux pays africains, aux parties prenantes et aux partenaires clés. Au cours des deux dernières années, la pandémie de COVID-19 a retenu l’attention et l’imagination du monde entier. Cependant, au cours de la même période, le monde a été témoin de changements spectaculaires dans un autre domaine qui aura un impact direct sur l’environnement bâti, le changement climatique. C’est ce qui a inspiré le thème de la 41e Assemblée Générale Annuelle, qui sera le changement climatique et l’environnement bâti.

Le Changement Climatique et l’Environnement Bâti

L'Argument du Changement Climatique

La température moyenne de la Terre n’a cessé d’augmenter de 1,04 Celsius depuis 1980. La forte augmentation du réchauffement climatique observée depuis 1950 ne peut plus s’expliquer par les fluctuations naturelles du climat, selon les rapports scientifiques du Groupe D’experts Intergouvernemental sur L’Evolution Du Climat (GIEC).

L’augmentation des températures mondiales est très probablement due aux gaz à effet de serre, tels que le dioxyde de carbone (CO₂), libérés dans l’atmosphère lors de la combustion de combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz. L’utilisation des sols a également un impact sur les températures mondiales, par exemple avec la déforestation des forêts tropicales. La déforestation est fréquemment utilisée pour produire le bois d’œuvre/le bois requis dans le processus de construction et pour défricher des terrains pour la construction. Ces processus contribuent à l’effet de serre.

Le changement climatique exerce une influence considérable sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé : air pur, eau potable, alimentation suffisante, sécurité du logement.

Bien que le réchauffement climatique puisse avoir certains avantages locaux, comme la réduction de la mortalité hivernale dans les zones tempérées ou l’augmentation de la production alimentaire dans certaines régions, ses effets globaux risquent d’être très majoritairement négatifs.

Le GIEC a tiré la sonnette d’alarme sur les dommages imminents et irréversibles que causera le changement climatique et sur la nécessité d’une action commune . D’ici à la fin du mois d’août 2021, 15 phénomènes météorologiques extrêmes
ont été enregistrés dans le monde entier ; dans un rapport des Nations unies, il a été estimé qu’entre 1970 et 2019, l’Afrique a enregistré 1695 catastrophes climatiques extrêmes. Celles-ci ont entraîné des dommages économiques, la perte de 731 747 vies et 38,5 milliards de dollars de pertes . Le changement climatique est une question qui ne peut être facilement ignorée et qui a de réelles implications pour l’environnement bâti.

Ce problème, parfois appelé réchauffement de la planète, est en fait un changement climatique à l’échelle mondiale, qui se traduit par une augmentation des températures avec des effets contrastés, un réchauffement dans certaines zones géographiques mais un refroidissement dans d’autres, et une augmentation générale de la variabilité climatique, avec des phénomènes météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents.

De multiples études, examinées et vérifiées par des comités d’experts et présentées dans des publications scientifiques arrivent à la même conclusion : le changement climatique survenu au cours du siècle dernier est, avec une très forte probabilité, le résultat d’activités humaines et la construction peut être désignée comme l’une de ces activités.

Le Changement Climatique et l'Environnement Bâti

Les études sur les causes du changement climatique ont montré que la combustion de combustibles fossiles pour la production d’électricité destinée à être consommée par l’industrie, le commerce, les transports et les ménages quotidiens est le principal responsable des émissions de carbone. Le rapport de 2019 de l’AIE sur l’état de l’énergie et du CO2 dans le monde indique que la production d’électricité à partir du charbon a représenté 30 % des émissions mondiales de carbone en 2018 .

De prime abord, les industries extractives sont les principaux coupables, mais une vision plus circonspecte de la question révèle que l’environnement bâti est tout aussi coupable. L’argument avancé est que si l’environnement bâti, c’est-à-dire la construction, l’ingénierie et l’urbanisme, la production de ciment, adoptait une approche beaucoup plus durable dans sa consommation d’énergie, la demande de combustibles fossiles serait moindre. Sans parler de la déforestation qui est associée à la construction.

Le rôle de l’environnement bâti dans le changement climatique est à la fois un propagateur et une solution possible pour arrêter le changement climatique. Une autre dynamique dans cette relation est l’urbanisation rapide, en particulier en Afrique. L’environnement bâti dans les zones urbaines souffre le plus des effets néfastes des conditions météorologiques extrêmes. Il est donc nécessaire de construire des bâtiments plus adaptatifs, durables et innovants, capables de résister aux événements climatiques extrêmes résultant du changement climatique.

Le Changement Climatique en Afrique

Le changement climatique et l’environnement bâti sont un problème mondial ; toutefois, certaines régions du monde sont plus coupables que d’autres. Le Nord de la planète est Néanmoins, une opportunité existe toujours dans le monde en développement en général. Les pays africains, en raison de leur statut de “pays en développement”, pourraient encore modifier leur trajectoire de développement et s’orienter vers un objectif d’environnement bâti beaucoup plus durable, ce qui constitue la base du modèle de développement Leapfrog. L’intégration de la sensibilisation au changement climatique et de l’action climatique en Afrique, même si le continent continue de progresser dans le domaine de l’environnement bâti et de l’industrie, pourrait maintenir ce taux d’émission à un niveau très bas. Il sera presque impossible de maintenir le taux d’émission de l’Afrique au niveau actuel de 4 %, mais il pourrait être plafonné à 20 %, voire moins, avec une efficacité maximale et des technologies vertes.

  • Pour en savoir plus, consultez le rapport spécial du GIEC à l’adresse < a href="https://www.ipcc.ch/sr15/" target = "blank">https://www.ipcc.ch/sr15/
  • Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site < a href="https://www.theweek.co.uk/news/environment/953574/worlds-most-extreme-weather-events-2021 " target = "blank">https://www.theweek.co.uk/news/environment/953574/worlds-most-extreme-weather-events-2021
  • Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site < a href="https://unfccc.int/news/climate-change-leads-to-more-extreme-weather-but-early-warnings-save-lives " target = "blank">https://unfccc.int/news/climate-change-leads-to-more-extreme-weather-but-early-warnings-save-lives
  • Rapport 2019 de l’Agence internationale de l’énergie responsable d’environ 92 % de l’excès de gaz à effet de serre dans le monde . En revanche, l’Afrique n’émet que 4 % du total mondial des gaz à effet de serre, et pourtant les pays africains sont les plus vulnérables au changement climatique. Les limitations et restrictions des émissions de carbone peuvent également décourager l’industrialisation, qui fait cruellement défaut dans le Sud.

Shelter-Afrique et le Changement Climatique

Shelter Afrique s’est engagé, par l’intermédiaire de son Centre d’Excellence (CoE), avec l’IFC à offrir un atelier de découverte EDGE aux promoteurs à travers l’Afrique afin d’accélérer le développement de logements abordables efficaces en termes de ressources. Conformément à sa stratégie d’entreprise 2021-2025 visant à obtenir la certification EDGE, les logements devront démontrer une efficacité des ressources d’au moins 20 % en matière d’énergie, d’eau et d’énergie intrinsèque des matériaux.

En outre, Shelter-Afrique a régulièrement encouragé l’utilisation et l’adoption de technologies de construction alternatives, le thème de la 34ième Assemblée Générale Annuelle en Côte d’Ivoire et présenté récemment comme le thème de l’exposition à la 40ième Assemblée générale annuelle. Shelter-Afrique a également encouragé la conception innovante et a mené le concours 5000 for 5000 en 2016, mettant les participants au défi de fournir des conceptions pour une unité de logement de moins de 5000 $EU en utilisant des technologies vertes.

Shelter-Afrique s’est également engagé avec d’autres organisations multilatérales pour fournir un financement vert à canaliser vers des projets verts et continuera à explorer la possibilité de lancer une obligation verte.

Format du symposium
Yvonne Nyokabi  -  Séance de réflexion 1

Yvonne Nyokabi - Séance de réflexion 1

Spécialiste du Changement Climatique au UNDP

Yvonne Nyokabi est une experte en changement climatique et en énergie qui possède neuf ans d’expérience dans la gestion de projets sur le changement climatique financés par des donateurs et mis en œuvre conjointement par le ministère de l’Environnement et des Forêts et le PNUD, au Kenya. Yvonne a contribué et facilité la mobilisation de ressources financières à partir de sources, de mécanismes et d’instruments actuels, nouveaux et innovants, y compris la conceptualisation et le développement de projets multidisciplinaires et multisectoriels. Elle est impliquée dans la promotion et l’établissement de partenariats stratégiques avec le gouvernement, le secteur privé et d’autres bénéficiaires primaires, notamment des organisations internationales et des communautés locales. Elle fournit actuellement un soutien technique à la direction du changement climatique au Kenya en matière d’énergie propre, d’inventaires de gaz à effet de serre (GES), de mesure, de rapport et de vérification (MRV) et de mise en œuvre de la NDC. Yvonne est un expert national désigné par la CCNUCC pour les inventaires de GES et les communications nationales.

Sujets

• Comment des questions telles que le changement climatique et les PDI sont-elles susceptibles d’affecter l’environnement politique ?

• Comment faciliter la mobilisation des ressources financières à partir des sources actuelles, nouvelles et innovantes ?

• Comment les gouvernements peuvent-ils créer des politiques de logement respectueuses du climat ?

Dr Olufunso Somorin - Séance de réflexion 2

Dr Olufunso Somorin - Séance de réflexion 2

Responsable Régional Principal à la Banque Africaine de Développement

Responsable régional de la mise en œuvre de la stratégie de la Banque pour l’intégration du changement climatique et de la croissance verte dans toutes les politiques et opérations dans les 13 pays de la région d’Afrique de l’Est. Participation directe à la conception, à l’évaluation et à la mise en œuvre de projets d’investissement à l’épreuve du climat (publics et privés) dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, de l’eau, des transports et des services sociaux dans 13 pays. Coordonner l’engagement politique de la Banque avec les pays et les partenaires sur les stratégies, les cadres politiques et les plans relatifs au changement climatique et à la croissance verte dans la région. Représenter la Banque lors d’événements (inter)nationaux de haut niveau et de dialogues sur les politiques avec les gouvernements, les donateurs, le secteur privé, la société civile et le monde universitaire.

Sujets

• Mise en œuvre de la stratégie de la Banque sur l’intégration du changement climatique.

• Mise en œuvre de projets d’investissement à l’épreuve du climats.

• Croissance verte et stratégies de financement en Afrique.

Papa Quansah - Séance de réflexion 3

Papa Quansah - Séance de réflexion 3

IFC EDGE/ Société financière Internationale au Kenya, Nigeria,Ghana Lead, avec Edge Green pour le programme de transformation du marché des bâtiments verts.

Sujets

• Comment garantir l’intégration d’EDGE dans les mesures d’incitation et la planification des politiques.

• Développement urbain : évaluation des biens immobiliers, développement et gestion des biens immobiliers.

• Aperçu de la construction écologique et de la durabilité.

Programme des séances de l’AGA

25

Juillet

Session du matin - Cérémonie d'ouverture

Shelter Afrique Regional Office

25

Juillet

Session de l'après-midi - Cocktail de bienvenue

Shelter Afrique Regional Office

26

Juillet

Session du matin - Table ronde Ministérielle

Shelter Afrique Regional Office

26

Juillet

Sessions du soir - Dîner avec des Ministres Africains

Shelter Afrique Regional Office

26

Juillet

Session de l'après-midi - Sessions de développement

Shelter Afrique Regional Office

27

Juillet

Session du matin - Discours d'ouverture

Shelter Afrique Regional Office

27

Juillet

Session de l'après-midi - Séance de réflexion 1, 2 & 3

Shelter Afrique Regional Office

28

Juillet

Session du matin - 41ème Assemblée Générale Annuelle

Shelter Afrique Regional Office

28

Juillet

Session de l'après-midi - 41ème Assemblée Générale Annuelle

Shelter Afrique Regional Office

28

Juillet

Sessions du soir - Dîner de gala et 2ème remise des prix annuels de SHAF

Shelter Afrique Regional Office

30

Juillet

Session du matin - Excursion

Excursion